CREASE

Arno a tendance à tout dessiner naturellement en courbes, les transitions sont douces, sensuelles, molles. Pour cette série, Arno s’est fixé de nouvelles règles du jeu consistant à tout retirer pour ne garder que l’essence d’un mouvement. Bien que faites de métal, elles obtiennent la légèreté, la finesse, de l’origami fait de papier. Par ces recherches, Arno cherche à provoquer la sensation d’un mouvement dépouillé de tout artifice.